Conseils Lecture : 3 classiques de la littérature étrangère

Outre le fait d’aller plus souvent au cinéma, l’une de mes résolutions cette année est de parler plus souvent de bouquins sur ma chaîne. En ce sens, j’ai décidé de réaliser de temps en temps des vidéos « conseils de lecture » selon un certain thème ; 3 classiques de la littérature étrangère que j’aime beaucoup sont aujourd’hui à l’honneur !

Les souffrances du jeune Werther, Johann Wolfgang von Goethe

Manifeste de l’impétueuse jeunesse, voici l’un des piliers du romantisme. En quête d’absolu, perché sur le pic solitaire de sa passion amoureuse, Werther est en proie au vertige : l’objet de son désir n’est autre que la fiancée de son meilleur ami. Son âme pure et son sens de l’honneur ne conçoivent pas l’idée de trahir son compagnon…

Le K, Dino Buzzati

Devenu avec Le Désert des Tartares un classique du XXe siècle, Le K ouvre un recueil de 50 contes fantastiques où l’on retrouve tous les thèmes poignants et familiers de Dino Buzzati : la fuite des jours, la fatalité de notre condition de mortels, l’angoisse du néant, l’échec de toute vie, le mystère de la souffrance et du mal. Autant d’histoires merveilleuses, tristes ou inquiétantes pour traduire la réalité vécue de ce qui est par nature incommunicable.

L’Attrape-cœurs, J. D. Salinger

Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J. D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains. Son chef-d’œuvre L’attrape-cœurs, roman de l’adolescence le plus lu du monde entier, est l’histoire d’une fugue, celle d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d’aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d’incertitude et d’anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L’histoire éternelle d’un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

Un classique à conseiller ?